Menu
Japon

Japon : escapade au Mont Takao, à une heure de Tokyo

On peut s’échapper facilement et rapidement de la foule de Tokyo pour la forêt, la nature et le calme. Pour une escapade d’une journée (ou même d’une demie-journée), l’ascension du Mont Takao est la destination idéale. Le Mont Takao (et ses 600 mètres d’altitude) se trouve d’ailleurs encore dans la préfecture de Tokyo, c’est vous dire à quel point on peut accéder au dépaysement en peu de temps.

Comment s'y rendre ?
> En train, depuis la gare de Shinjuku, prenez la Keio Line jusqu'à Takaosanguchi Station
> Le trajet dure entre 50 minutes et 1h10 selon le train que vous prenez : "express" sera le plus rapide, "semi-express" ensuite et le "local" sera le plus lent car il s'arrête à toutes les stations. Si vous avez un JR Pass, vous pouvez prendre la JR Chûô, toujours depuis Shinjuku et jusqu'au terminus (durée : 50 minutes €)
> Comptez 390 yens l'aller (soit 3€20), ce qui est très avantageux. Si vous avez le JR Pass, prenez donc la JR Chûô car le trajet sera gratuit (sinon, il coûte l'équivalent de 6€ l'aller)
mont takao torii
mont takao japon

Une fois arrivé.e.s à la gare de Takaosanguchi, vous êtes au pied du Mont Takao. N’hésitez pas à embarquer un plan disponible dans la gare, où vous pourrez récolter des tampons au fur et à mesure de votre ascension (les Japonais.es sont fans des tampons).

A partir de là, 3 trajets s’offrent à vous (et 5 trajets ou petits contournant à emprunter durant la montée, donc 8 en tout) ! Le trajet numéro 1, “Ometosando trail” est le plus emprunté car il passe à travers les différents temples et sanctuaires avec un chemin pavé. De notre côté, nous voulions opter pour le chemin 6, qui passe dans la forêt, en passant pas de jolies cascades de Biwa.. mais après le passage des typhons, ce parcours était impraticable. Nous avons donc opté pour le chemin 7, en forêt également, le “Inaryiama trail” et ses 3,1 km. >> retrouvez tous les trajets ici <<

Ce chemin était très tranquille et la forêt était si belle. La montée n’est pas très rude (bien moins rude que lors de notre week-end à Ibaraki), mais assurez vous tout de même d’être en bonne condition physique, car il reste noté comme étant l’un des plus difficiles !

A SAVOIR
Si vous ne vous sentez vraiment pas en bonne condition physique pour la montée, vous pouvez en faire une partie grâce à un télésiège et un funiculaire : comptez 480 yens l'aller (4€), 930 l'aller/retour (7€70)
mont fuji
mont takao momiji

momiji takao

Une fois arrivé au sommet, il ne vous reste qu’une chose à faire : profiter de la vue ! Et si vous avez de la chance comme nous, et que le temps est dégagé, vous pouvez admirer toute la splendeur du Mont Fuji, à plus d’une centaine de kilomètres de là ! Nous avions déjà eu la chance de le voir à Kamakura, mais il semblait encore plus “proche” et plus beau depuis le Mont Takao. Une belle récompense après une montée d’environ 1h30 (en comptant les pauses).

En amont de notre ascension, nous avions acheté de quoi pique-niquer au sommet du Mont Takao pour pouvoir profiter de la vue. Quelques échoppes vous permettent aussi de manger sur place. De notre côté, nous avons surtout opté pour de choses sucrées : un délicieux dango ou encore un dorayiaki aux haricots noirs. Il y a de quoi faire pour les gourmand.e.s !

Concernant la descente, nous avons cette fois opté pour le chemin principal, Ometosando, le plus fréquenté donc. Il serait dommage de passer à côté car vous arpentez alors le très beau temple Yakuo-in et ses sanctuaires qui sont vraiment sublimes ! Mais je trouve qu’il est clairement plus intéressant de choisir ce chemin pour descendre plutôt que monter car la pente est très rude ! Nous avons bien pris notre temps pour découvrir les différents endroits, idéal pour flâner !

mont takao japon
kami mont takao
mont takao
CONSEILS PRATIQUES
> Partez tôt le matin, si vous arrivez à la gare de Takaosanguchi vers 8-9 heures, c'est idéal. C'est souvent à partir de 10-11 heures qu'il commence à y avoir du monde
> Évitez le week-end, car le lieu est très apprécié des familles tokyoïtes, et donc il est bondé !
> Évidemment, le lieu sera magnifique au printemps, mais aussi à l'automne, si vous voulez apprécier les richesses de la nature japonaise
> Il y a un espèce de "zoo" dédié aux singes sur le mont Takao, lorsque vous empruntez le chemin 1. De base, je ne vais pas dans des zoo, je vous invite à faire de même et pour la raison suivante : au Japon, il y a peu (voire pas) de réglementations concernant les animaux, qui sont bien souvent considérés comme des jouets (vous verrez de nombreux bars à chats, chiens, chouettes et autres animaux exotiques). Je vous invite donc à ne pas financer ce type de tourisme pas très glorieux. D'autant que les avis concernant ce zoo que j'ai pu lire sur le net m'ont confirmé ma pensée.

Au final, vous pouvez facilement profiter du Mont Takao en une demie-journée. Nous sommes arrivés vers 9 heures du matin et sommes repartis vers 14-15 heures, ce qui nous a permis de profiter du reste de la journée sur Tokyo. Il y a de nombreux restaurants de soba autour du mont, mais la visite de la ville se fait très rapidement. Il n’y a pas énormément de choses à faire : mais vous pouvez profiter d’un onsen après votre petite randonnée (malheureusement pas pour moi, qui suis tatouée). Dans tous les cas, si vous restez à Tokyo et que vous voulez vous échapper de la ville le temps d’une journée, c’est la solution la plus rapide et la plus agréable !

Mes autres articles sur le Japon :

Pas de commentaires

    Laissez un commentaire