Menu
Japon

Japon : une journée à la découverte de Kamakura

Lors de notre voyage au Japon, nous avons réalisé plusieurs sorties en dehors de Tokyo. Celle que nous avons préféré est probablement Kamakura, dans la préfecture de Kanagawa. À moins d’une heure de la capitale nippone en train, au bord de l’océan pacifique, Kamakura était la capitale du pays à l’époque médiévale, ce qui en fait une ville riche remplie de beaux temples et sanctuaires à découvrir.

Voici quelques conseils et lieux à visiter pour passer un bonne journée !

INFOS PRATIQUE
S'y rendre : depuis la gare de Shinjuku, prenez la ligne Odakyu jusqu'à la gare de Fujisawa. Puis, empruntez la ligne Enoden pour vous déplacer jusqu'à Kamakura.
Quel billet prendre : le plus simple est de prendre le Free Pass Enoshima-Kamakura, il vous assure un aller-retour entre Shinjuku et Fujisawa et autant de trajet que vous voulez sur la ligne Enoden. Il coûte 12€ par personne et vous serez tranquille pour la journée. Le pass s'achète au guichet juste avant d'entrer dans la ligne Odakyu.
Venez tôt le matin pour profiter des temples quasi vides ! C'est vers 10-11 heures que les temples commencent à se remplir, si vous arrivez vers 8 heures du matin ce sera parfait ! D'autant plus que les temples ferment assez tôt en général (entre 16 et 18 heures en majorité), donc mieux vaut commencer votre journée tôt !
Préférez venir la semaine car le week-end, Kamakura est une ville très prisée des Tokyoïtes qui la prenne d'assaut !
Ramenez des souvenirs achetés dans les temples ! Des tablettes votives, des petites figurines de kami (les dieux), des portes-bonheur.. On y trouve plein de jolis souvenirs entre 100 et 500 yens en général.

Le temple de Hase-Dera

kamakura hase dera
kamakura hase dera
hase dera kamakura

Il y a des dizaines de temples à Kamakura, pas simple de faire un choix ! Mais il y a quand même des “must-see”. Le temple bouddhiste de Hase-Dera est l’un d’eux. Et c’est sans hésiter le temple que nous avons préféré de tout notre voyage, il est simplement magnifique.

En arrivant tôt, avant 9 heures du matin, nous avons profité d’un temple quasiment vide et c’est forcément très agréable ! Comptez une bonne heure pour parcourir le site et ses différents sanctuaires. J’ai particulièrement aimé celui dédié aux enfants avec ses centaines de bouddhas Jizo, adorables ! Vous avez aussi de très beaux bassins avec des carpes koï, et bien sûr le temple principal est somptueux, avec son bouddha gigantesque !

Depuis Hase-Dera, vous pouvez aussi profiter d’un beau point de vue sur l’océan. Au printemps, de somptueuses fleurs sont aussi présentes. Nous, nous avons pu apprécier le début de l’automne et ses arbres qui rougissent.

Hase-Dera / 3 Chome-11-2 Hase, Kamakura, Kanagawa 248-0016, Japon / Ouvert tous les jours de 8 à 17 heures / 400 yens l'entrée (3€)  
kamakura kotoku in

KOTOKU-IN ET SON GRAND BOUDDHA

Kotoku-In est l’autre temple bouddhiste incontournable de Kamakura. Il n’est pas très grand, mais il est connu pour une chose : son bouddha en bronze de 13 mètres de haut, rien que ça ! C’est vrai que c’est assez impressionnant, même si la visite se fait rapidement.

Vous pouvez aussi entrer à l’intérieur du bouddha pour 20 yens (ça débarrasse des petites pièces) : il n’y a pas grand chose à voir mais ça permet de découvrir la technique de construction de cet imposant bouddha. La visite se fait donc assez vite, on a du passé une demie heure sur le site, mais c’est définitivement à voir.

Kotoku-In / 4 Chome-2-28 Hase, Kamakura, Kanagawa 248-0016, Japon / Ouvert tous les jours de 8 à 17 heures / 300 yens par personne

Sanctuaire Sasuke Inari et sa randonnée

kamakura sasuke inari
sasuke inari kamakura

J’avais repéré un joli sanctuaire dans la forêt dédié au kami Inari, un dieu renard. Pour s’y rendre nous avons emprunté un petit chemin de randonnée dont l’entrée se trouve non loin du temple Kotoku-In (ici, la Daibutsu hiking trail). Comme nous sommes arrivés peu de temps après la période des typhons, la parcours était un peu rude à certains endroits, mais ça se fait bien. Et surtout, c’est depuis ce chemin de randonnée, et avec le temps magnifique et dégagé que nous avions, que nous avons pu observer le Mont Fuji ! Absolument magnifique…

Mais revenons au sanctuaire en lui-même : le bâtiment principal était malheureusement en travaux. Mais ça ne nous a pas empêché d’apprécier les dizaines et dizaines de jolies figurines inari et la longue descente de torii pour accéder au temple via son entrée principale. Sans les travaux, ce temple doit en effet être des plus agréables.

Sasuke Inari-jinja / 2 Chome-22-12 Sasuke, Kamakura, Kanagawa 248-0017, Japon / Ouvert tout le temps / Accès gratuit / Site / Facebook

Tsurugaoka Hachiman-Gu

Ce vaste sanctuaire shinto est un lieu très sympathique à découvrir. On peut y passer facilement deux heures à se balader dans le vaste parc, découvrir les différents petits sanctuaires… Le bâtiment principal, auquel on accède via de grandes marches, est très impressionnant et vraiment somptueux ! On y trouve également un musée (200 yens l’entrée) mais il est franchement décevant : c’est seulement une petite galerie avec une dizaine d’objets et plans, vous pouvez le zapper sans problème.

Dans la grande allée menant au temple, vous avez même des petites échoppes vendant de la nourriture. L’ambiance y est vraiment agréable.

Tsurugaoka Hachiman-Gu / 2 Chome-1-31 Yukinoshita, Kamakura, Kanagawa 248-8588, Japon / Ouvert tous les jours de 8 heures à 20h30 / Accès gratuit

Kannon Coffee

J’avais repéré Kannon Coffee avant de venir à Kamakura, non loin de Hase-Dera, c’était l’adresse idéale pour une petite pause café. Ce coffee shop est ultra tendance, même un poil hipster sur les bords (mais on adore). Ici, on y déguste de délicieuses crêpes fourrées (les japonais.e.s en raffolent).

Alors, ce n’est pas donné (800 yens la crêpe) mais on ne se moque pas de nous : c’est ultra garni et ça vous cale un moment, en plus d’être délicieux. Kannon Coffee propose aussi du slow coffee de grande qualité et de délicieux matcha latte : moi j’ai craqué pour le latte au sésame noir, car on en trouve trop peu en France et j’adore ça !

Prix : comptez 10€ par personne pour une crêpe et une boisson environ.

Kannon Coffee / 3 Chome-10-29 Hase, Kamakura, Kanagawa 248-0016, Japon / Ouvert tous les jours de 10 à 18 heures / Instagram / Paiement en liquide

Sabo Kirara 茶房雲母

Nous sommes tombés par hasard sur cette adresse en sortant du sanctuaire Inari-Jinja ! Ici, on ne sert que des desserts : des anmitsu, un dessert typiquement japonais à base d’anko, de mochi, de cubes de gelées, de fruits… On y trouve plusieurs déclinaisons, mais il faut d’abord décrypter la carte, entièrement en japonais !

Nous étions les seuls touristes dans le salon, autant dire que nous étions un peu l’attraction ! Pour commander, j’ai montré une image à la serveuse et c’est passé tout seul ! Nous avons choisi le Uji Shiratama Cream Anmitsu : on y trouve des boules de riz gluant (shiratama) au matcha, de l’anko (divin), des fruits, des cubes de gelées et un coulis au matcha. Le tout est servi avec un thé et des fleurs de sakura séchées.

C’est vraiment original et j’ai beaucoup aimé, même si c’est assez bourratif car le bol est énorme ! Aussi, tout est préparé à la commande, donc il y a un peu d’attente avant d’être servi (comptez 15-20 minutes)

Prix : 850 yens le dessert (entre 700 et 850 la plupart)

Sabo Kirara 茶房雲母 / 16-7 Onarimachi, Kamakura, Kanagawa 248-0012, Japon / Ouvert du lundi au vendredi de 11 heures à 17h30 et le week-end de 10h30 à 17h30 / Paiement en liquide uniquement 

Kamakura est vraiment une superbe ville et une escapade dépaysante et super agréable à à peine 1 heure de Tokyo. Il y a tellement de temps à découvrir, nous en avons vu qu’une infime partie ! Avant de repartir, n’hésitez pas non plus à passer par la Komachi Dori : c’est la rue la plus importante de Kamakura pour le shopping ! Elle s’étend sur près de 400 mètres au cœur de la vieille ville, dans un style entre l’ancien et le moderne. Des petites échoppes pour manger un bout, des restaurants gastronomiques, de jolies boutiques de souvenirs de qualité et d’autres plus “attrape-touriste”. Il y a vraiment de tout dans cette rue et on y a passé un moment à découvrir les différentes boutiques.

Concernant l’île d’Enoshima, qui se trouve tout prêt et qui est accessible gratuitement grâce au free pass, je vous conseille de lui dédier une journée également ! Nous comptions y passer la soirée et en arrivant un peu avant 18 heures… nous nous sommes rendus compte que tout était fermé (même les restaurants). Et oui, tout ferme tôt au Japon… Nous avons fait un petit tour de l’île à pied malgré tout : il faisait nuit et il n’y avait pas un chat ! Mais en journée il y a visiblement plein de choses à voir et à faire…!

Mes autres varticles sur le Japon :

Pas de commentaires

    Laissez un commentaire