suede stockholm
Suède

Budget, mode de vie, conduite : tout savoir pour un voyage en Suède

10 septembre 2019

Depuis la France, la Suède ce n’est pas le bout du monde. Cela n’empêche que nos deux cultures ont des différences significatives. Au cours de notre road-trip nous avons pu découvrir les particularités du mode de vie à la suédoise, qui n’ont pas été pour nous déplaire ! Mais je me suis dit que ce serait bien de compiler tout ça en un seul article : voilà tout ce qu’il y a à savoir sur la vie en Suède lors d’un voyage en Scandinavie !


• Conduire en Suède

suede skafto

> Se garer, le parcours du combattant

Si vous louez une voiture, assurez vous que les logements où vous vous rendez ont une place de parking gratuite, car c’est une vraie galère de se garer en Suède ! Le stationnement est réglementé absolument partout, et très souvent payant. Et en tant que Français.e, c’est parfois difficile à comprendre.

En gros, dans chaque zone de stationnement (même si c’est gratuit), vous avez des règles, des horaires.

  • Vous pouvez voir des panneaux avec seulement un temps : 15 min, 1 tim (heure) 4 tim, 24 tim…
  • Vous avez ensuite les stationnement avec les disques (vous en aurez un dans la voiture de location). Là déjà, ça se corse ! Vous allez avoir un panneau avec le logo du disque (voir l’image) puis le temps maximal auquel vous pouvez rester stationné (4 heures par exemple..). En dessous, vous avez les horaires auxquels ces règles s’appliquent (voir l’image). Le premier horaire, souvent “8-20” est valable du lundi au vendredi (cela veut dire : du lundi au vendredi, du 8 heures à 20 heures vous avez droit de stationner 4 heures maximum et vous devez mettre un disque). Le deuxième horaire est entre parenthèse, il correspond au samedi “(8-19)” par exemple. Le troisième horaire est entre parenthèse et en rouge, il correspond au dimanche. S’il n’y a pas de troisième horaire en rouge, cela veut dire qu’il n’y a pas de règles de stationnement pour le dimanche, pas de limite de temps et pas besoin de mettre le disque.
  • Et puis il y a le stationnement payant. C’est exactement pareil qu’avec le disque, sauf qu’au lieu du logo “disque” il y a écrit “biljett” (ticket). Là, vous avez des bornes de paiement où vous pouvez utiliser des applications (easy park, q-park, c’est précisé). Le stationnement est assez cher, jusqu’à 2€ l’heure parfois.

• Sortir, faire du shopping, aller au restaurant

La Suède, ce n’est pas si loin que ça de la France… pourtant, le rythme de vie est totalement différent, et c’est un peu étrange à comprendre et surtout à s’adapter !

Concrètement, les Suédois.e.s font un gros petit déjeuner et mangent souvent un petit sandwich ou une salade le midi, du coup ils dinent tôt le soir. Et quand je dis tôt, c’est à partir de 17 heures (moi je goûte à cette heure là) !

Donc évidemment, cela se ressent sur l’ouverture des restaurants ! En gros, le midi, énormément de restaurants sont fermés. Si vous voulez manger, ce sera surtout dans les cafés qui proposent des “plats / menu du jour” pour un petit prix, entre 11 et 14-15 heures en général. Pour les restaurants, la plupart ouvrent à 17 heures, et ferment à 21 heures (et ce même à Stockholm). Donc si vous voulez manger au restaurant le soir, soyez prêt.e.s ! Mais de plus en plus de lieux s’adaptent aux touristes et ferment plus tard, à 23 heures – minuit !

Pour ce qui est des boutiques, elles ferment assez tôt aussi. De grosses enseignes vont fermer à 19 heures, voire 20 heures. Mais la plupart autour de 18 heures. Et attention si vous voulez faire un journée shopping le samedi… ça ferme à 15 heures ! Le dimanche, même dans les grandes villes, énormément de commerces sont fermés.  Et le matin, rien n’ouvre avant 11 heures ! Ils sont tranquilles les Suédois.e.s je vous l’ai dit !

Pour les musées c’est un peu pareil, ça ouvre à 11 heures, et certains ferment même à 16 heures, mais en général c’est plutôt 17-18 heures maximum !

> Régler ses achats

La Suède essaie de plus en plus de devenir un pays cashless. En gros : la majorité des boutiques (mêmes les plus petites) n’acceptent que la carte de crédit. C’est toujours bien précisé partout, ne vous inquiétez pas. Lors de ces deux semaines nous n’avons absolument jamais payé avec des billets ou des pièces. Personnellement, je trouve cela très cool et pratique !

Et si vous avez peur d’avoir des frais avec votre carte de crédit, faites comme moi et utilisez une carte Revolut ou N26 (je vous en ai déjà parlé de nombreuses fois sur le blog). C’est simple : vous recevez une carte (pour 5€), aucun frais, aucun taux de change absurde, vous mettez l’argent que vous voulez dessus et le tour est joué ! En plus, vous avez un coup œil immédiat sur vos dépenses puisque l’application vous envoie une notification dans la seconde et vous voyez ce qu’il vous reste !

Comment payer ? Selon les terminaux de paiement, la marche à suivre est un peu différente. Souvent, dans les bars et restaurants, vous avez le montant que vous devez payer, mais avant de payer vous devez taper ledit montant (ou plus si vous voulez laisser un pourboire, mais jamais moins), valider, puis mettre votre carte et votre code (ou payer sans contact). Dans les boutiques type supermarché, vous pouvez mettre votre carte et votre code avant même que la caissière ou le caissier a terminé de passer vos achats, puis on vous demande à la fin de valider le montant.


• Faire ses courses

suede goteborg

Coop, Hemköp et ICA sont les principales chaînes de supermarchés en Suède. Vous trouverez aussi des Lidl et Netto pour les bas prix. Nous avons beaucoup fréquenté ces magasins puisque, la vie étant chère en Suède, nous n’avons pas pu nous faire des restaurants matin, midi et soir ! Nous avons fait toutes nos courses pour les petits déjeuners, mais aussi quelques pique-nique et des repas le soir dans les logements où nous étions. Voici quelques choses à savoir sur les supermarchés suédois.

  • Dans toutes les boutiques, mêmes les plus petites, vous trouverez un rayon avec du pain et des viennoiseries en libre service (petit pain, pain complet, roulés à la cannelle et autres spécialités), assez pratique. Vous aurez aussi un rayon self-service pour vous faire de grosses salades et quelques produits traiteurs (poulet grillé, salades et autres).
  • Les Suédois.e.s consomment très peu de yaourts contrairement à nous, donc le choix est très limité. Généralement vous trouverez des yaourts en gros pots de un litre, et le choix est classique : nature ou aux fruits.
  • Dans le pays on consomme énormément de lait, parfois même au repas. Mais attention, le lait n’est pas UHT en Suède (sauf ceux vendus chez Lidl). Donc n’en achetez pas plusieurs bouteilles et consommez le rapidement ! Aussi, le “filmjok”, dont la bouteille ressemble à du lait, est du lait caillé (type fékir) que les habitant.e.s adorent consommer, donc n’en achetez pas pour une utilisation classique, vous serez surpris.e.s !
  • Tout se vend à l’unité en Suède : les yaourts, le lait, les bouteilles, les conserves, la bière.. vous ne trouverez pas de packs.
  • La plupart des contenants (canettes, pots en verre ou en plastique) sont consignés. Dans les entrées des magasins vous avez des machines pour les déposer et vous récupérez 1 ou 2 kr par contenant.
  • Voici quelques idées de produits typiquement suédois à trouver dans les supermarchés et à ramener en “souvenir” : du pain waza et autres marques, les tubes de fromages (vous avez bien lu) au bacon, aux crevettes, à la viande de rennes (miam..), le chocolat et les cookies au daim Marabou, des chokladball, de la confiture d’airelles…

• Consommer de l’alcool

En Suède, vous ne trouverez pas d’alcool dans les supermarchés, juste du cidre et quelques bières légères. Pour en acheter, il faut vous rendre dans les Systembolaget, ce sont des magasins d’État, les seuls autorisés à vendre de l’alcool. La raison ? Réguler la consommation d’alcool et éviter les grosses beuveries et problèmes liés à ça.

En semaine, tous les Systembolaget ferment à 18 heures, le samedi à 14 heures et sont fermés le dimanche. En gros, si vous voulez être tranquille, n’y allez pas le vendredi soir : les Suédois.e.s boivent peu la semaine mais se mettent une grosse cuite le week-end, ils prennent donc d’assaut les magasins le vendredi soir pour tenir tout le week-end.

Quant au prix de l’alcool, il est taxé selon le degré d’alcool. Donc les alcools forts seront très chers et les bières beaucoup moins. Comme on est des gros fans de bières, on a pas mal profité des Systembolaget pour découvrir les brasseries locales à petit prix ! Les bières étaient à maximum 5€, mais tournaient plus autour de 2-3€ (moins pour les trucs dégueu industriels).

Aussi, la vente d’alcool est interdite pour les moins de 20 ans. Nous en avons 25, mais on nous a très souvent demandé de montrer notre pièce d’identité (on fait si jeune que ça), bref, ça ne plaisante pas !

Dans certains bars, vous ne pourrez pas transportez vous-même votre consommation alcoolisée en terrasse. Le ou la serveuse va vous demander si vous consommer dedans ou dehors : si c’est dehors, il viendra vous apporter votre verre à votre table.


• A la maison

Lors de notre voyage nous avons exclusivement logés dans des maisons et appartements via Airbnb. Les logements suédois sont franchement très confortables, assez spacieux et toujours bien aménagés et chaleureux.

> Trier ses déchets

Vous le savez sûrement, la Suède est un pays très porté sur la préservation de l’environnement et l’écologie. Et concernant le tri des déchets, ça ne plaisante pas du tout et ça va bien au-delà du tri que nous effectuons en France. Du coup, on s’est retrouvé.e.s un peu paumé.e.s face aux conteneurs à poubelle dans nos logements, même si nos hôtes nous avaient souvent laissé un cahier explicatif.

En gros, dans la plupart des cas, vous aurez deux grosses poubelles avec quatre bacs dans chaque poubelle, donc 8 bacs en tout !  Si ma mémoire est bonne, il y a : un bac pour le verre, un pour les bouteilles en plastique, un pour le papier et le carton,  un pour les contenants en plastique, souvent deux pour les déchets alimentaires, un pour les objets métalliques (boîte de conserve…) et un pour ce qui ne rentre pas dans ces catégories.

Aussi, concernant les déchets alimentaires (peaux de bananes, épluchures et compagnie), il faut au préalable les emballer dans un sac en kraft avant de les mettre dans le conteneur.

Ce qui nous a dérouté au départ, c’est que dans nos logements, il n’y avait qu’une seule poubelle et les fameux sacs kraft, donc que ne fut pas ma surprise en voulant jeter mes déchets en repartant et en tombant nez à nez avec 8 bacs. Après coup, on mettait tous nos déchets par catégories et on allait jeter dans les conteneurs au fur et à mesure. C’est un coup à prendre !

> Bien dormir

Ah ce qu’on dort bien dans les lits suédois ! De gros matelas avec un surmatelas et souvent des lits très grands : nous avons toujours eu des 160×200, voire 180×200. Mais attention, si vous êtes du genre à mieux dormir dans le noir, préparez le masque de nuit, car il n’y a pas de volets en Suède ! Alors, si vous y allez en plein hiver, ça devrait aller, mais en été, quand le soleil ne se couche presque jamais, c’est un peu problématique. Il y a parfois un store un peu opaque, mais sinon seulement une persienne ou un rideau transparent. Du coup, j’ai passé mon temps à calfeutrer les fenêtres avec des couvertures… mes premières nuits furent courtes !


lysekil reserve naturelle

• Quel budget pour deux semaines en Suède ?

Vous le savez, pour moi c’est important de vous donner des chiffres concrets : combien ce voyage m’a-t-il coûté ? Même si tout est relatif car ça dépend de la façon dont vous voyagez, si vous voulez dormir en auberge, en appartement ou en hôtel de luxe, si vous restez dans une ville ou vous louez une voiture, si vous voulez faire des restaurants tous les jours etc…

Donc me concernant, voici mon budget pour deux semaines en Suède, en logement Airbnb, en ayant loué une voiture et parcouru 1600 km. Nous n’avons presque pas fait de shopping, beaucoup d’activités gratuites, des restaurants surtout le midi, et pas mal de bars le soir (dans les grandes villes). Nous avons profité et n’avons jamais eu l’impression de nous priver, même si nous faisons toujours attention à notre budget !

Avant le départ

Avion : 125€/personne au départ de Bruxelles avec Brussels Airlines, avec bagage en soute

Parking à l’aéroport : 96€ pour deux semaines (48€ par personne)

Location de la voiture : 270€ pour 9 jours de location avec Trifty (traité par Hertz) à l’aéroport de Bromma (135€ par personne)

Logement : 800€ pour 13 nuits (400€ par personne)

Total avant départ : 1416€, soit 708€ par personne

Sur place

Transfert à l’aéroport : 15€ l’aller/retour en bus de Bromma à Stockholm

Essence : 83€ (42,5€ par personne) pour trois pleins et 1600 km parcourus

Courses : (petits déjeuner, deux/trois pique-nique et des repas le soir) : 208€ (108€ par personne)

Restaurants, bar, goûter : 638€ (319€ par personne)

Shopping, activités : 90€

Total sur place : 1049€ (soit 524,5€ par personne)

Budget total pour deux semaines en Suède : 2465€, soit 1232,5€ par personne, soit le même budget que notre road trip de 2 semaines en Croatie en 2018.


Tous mes articles sur la Suède : 

Pas de commentaires

    Laissez un mot doux