Menu
Lectures

Harry Potter and the Cursed Child : dispensable ?

Mon amour pour la saga Harry Potter ne date pas d’hier. Comme beaucoup de gosses des années 90, tomber dedans était irrémédiable. Je vous ai déjà parlé de la visite des studios à Londres ou des jeux vidéos, histoire d’agrandir l’univers. Mais récemment, c’est Harry Potter and the Cursed Child qui a retenu mon attention… Une pièce de théâtre “Harry Potter” ? Grande amatrice de cet art, ma joie ne fut pas moindre. Faute de pouvoir me rendre à Londres pour assister à une représentation (mais mon espoir n’est pas mort), je me suis procurée un exemplaire du script… J’en ressors ravie d’avoir refait un bon dans l’univers des sorciers, mais pas pour autant satisfaite du déroulé de l’intrigue…

Synopsis : 19 ans après la bataille de Poudlard, voyant la fin de Voldemort, nos chers sorciers ont fait leur petit bonhomme de chemin. Harry, Ginny, Hermione, Ron ou encore Draco, ont la trentaine et des gosses. Quelle joie ! Mais Albus Severus, le fils cadet d’Harry et Ginny ne répond pas forcément aux attentes de ses parents. Ce dernier, avec son grand ami Scorpius, va, à l’image de son père, s’empêtrer dans quelques complications…

Cet article contient des spoilers


Les qualités

– J’avoue que j’ai aimé me replonger dans cet univers qui a bercé mon enfance et retrouver ces personnages que j’aime. En débutant le livre j’avais la musique d’intro en tête. J’étais un peu (clairement) comme une gosse et je me suis remémorée ma première découverte de l’univers Harry Potter.

– Ce qui est assez chouette c’est qu’on débute la pièce à l’épilogue du bouquin (et du film). Donc on prend bien les choses dans la continuité. Et surtout, on voit tout ce qui n’était pas dit à ce moment-là. Notamment les craintes d’Albus Severus et sa relation avec son père.

harry potter cursed child
– J’aime beaucoup le théâtre : le lire, le voir, le jouer. Et c’est assez original de retrouver Harry Potter sous ce format. Mais surtout, ça donne franchement envie de voir la pièce, rien que pour la mise en scène déjà. En lisant le script, je me l’imaginais et ça m’a vraiment donné envie de la découvrir. À certains moments je me demande bien comment ça a pu être fait (notamment les scènes dans l’eau), et les effets pour les sorts également. Bref, il doit y avoir du budget et on doit visuellement s’en prendre plein les yeux.

– J’ai franchement aimé la première partie de la pièce, notamment la relation entre Scorpius et Albus.  Mais qu’on arrête de nous faire croire que ces deux là sont hétéros, merci. Mais bref, on découvre de nouveaux personnages, on retrouve les anciens : c’est un petit bonbon.

– La pièce se lit vite, on se plonge dedans assez facilement. Je n’avais pas envie de tout lire d’un coup donc je me suis stoppée volontairement à plusieurs reprises. Mais concrètement on peut avaler les 300 et quelques pages d’une traite. Évidemment c’est du théâtre, donc hormis quelques didascalies, on a essentiellement du dialogue. C’est super dynamique et vivant, le rythme est soutenu.


Les défauts

– Mais c’est dans la seconde partie que les choses se corsent… J’ai facepalmé pas mal de fois en lisant certains passages. Ce qui ne colle pas, c’est l’attitude de certains personnages. Quand on rencontre Severus dans “l’autre monde possible”, sa personnalité n’est pas logique. Je n’avais pas l’impression de lire du Snape, ce n’était pas lui. Autant j’aime son personnage, autant dire que c’est une bonne personne, c’est faux. Il a fait de bonnes choses, mais ce n’est pas une bonne personne et là, limite, il passe pour le mec cool.. Bizarre. De même pour Dumbledore, qu’on retrouve dans son portait (qui ne représente qu’un quart de ce qu’il était vraiment), il se met à pleurer en s’excusant auprès d’Harry, malaise… Certains personnages deviennent même des caricatures d’eux-mêmes, notamment Ron qui est le boulet de service et ne sert à rien (franchement dommage quand on voit ce qu’il a quand même accompli dans la saga). Où Hermione qui devient limite insupportable. Sans parler de cette pauvre Ginny qui ne sert pas à grand chose et qui n’a même pas son mot à dire sur le nom de ces gosses (Albus Severus, Lily, James : ça va Harry, pas l’impression d’être égoïste ?)

harry potter cursed child
– Car j’ai vraiment eu le sentiment que J.K Rowling voulait “se reprendre” sur certains problèmes de sa saga. Notamment le fait que Dumbledore est un gros batard mais que Harry l’a toujours idolâtré. Là, Harry n’est plus pareil à son égard et se rend compte que Dumbledore l’a utilisé quand il était gosse. J’avais déjà du mal avec le fait que J.K Rowling “continue” son histoire avec de vulgaires tweets disséminés ici ou là sur les internets, mais là… ça fait juste forcé en fait.

– On est quand même dans une intrigue avec comme fil rouge, le voyage dans le temps. Et ça, c’est toujours casse gueule. Autant j’ai trouvé ça sympa de revenir sur plusieurs points marquants de la saga, autant certaines choses ne tiennent pas debout. Le fait qu’Albus et Scorpius ne changent pas du tout de personnalité malgré les changements effectués dans le temps… Par exemple, quand Scorpius se retrouve dans le monde où Voldemort n’est pas mort (LOL) et où il est devenu un gros connard. Cet aspect n’existe pas dans sa personnalité.

– Voldemort a eu une fille avec Bellatrix. C’est d’un ridicule. Ce n’est pas innovant. Ce n’est pas cohérent avec les personnages. C’est nul. Point. D’autant plus qu’on apprend que cette chère Delphi est née un peu avant la bataille de Poudlard. Ça va Bellatrix n’a pas pris un gramme visiblement ! Et puis juste non, zut. Ce n’est PAS cohérent DU TOUT (et tellement facile de nous sortir ce genre de twist).

– Si le format théâtral m’a beaucoup plus, il y a tout de même le problème du temps. Tout se passe forcément très vite alors que raconter une telle histoire devrait prendre bien plus de temps. Évidemment, tout se résout (trop) facilement. On aimerai y passer plus de temps pour développer les résolutions, mais encore une fois, ce format ne le permet pas. C’est à double tranchant.

harry potter cursed child


Le fait est que si tout n’est pas à jeter dans cette pièce, J.K Rowling a bien pété un câble sur plusieurs éléments, on se croirait dans une fanfic… Toutefois j’aimerai beaucoup découvrir la pièce sur scène, pour voir la mise en scène et découvrir les nouveaux acteurs.

Donc oui, Harry Potter and the Cursed Child est dispensable. Pour les fans nostalgiques ça fait plaisir de retomber dans l’univers, mais au prix d’une intrigue franchement bancale. En tout cas, pour moi, je ne peux pas parler de “Harry Potter 8” en nommant cette pièce. C’est quelque chose que je prendrais plus à part, plutôt comme une espèce “d’univers étendu”. Je préfère m’imaginer ma propre suite et prendre cette pièce comme une possibilité, mais pas comme faisant partie du canon (le format théâtre et le fait que ce soit écrit à plusieurs mains aide en cela).

Harry Potter and the Cursed Child
17,98€ sur Amazon

21 commentaires

  • prettylittletruth
    11 août 2016 at 12 h 47 min

    Je viens de me le procurer, et j’ai hate de le commencer 🙂

    Répondre
    • anahaddict
      11 août 2016 at 15 h 30 min

      Chouette, n’hésite pas venir me donner ton retour ici 😀

      Répondre
  • Jules
    11 août 2016 at 16 h 34 min

    Avec les avis mitigés, je ne sais vraiment pas quoi faire, surtout que le livre coûte assez cher et en plus, je me suis auto-spoilé car je savais que l’histoire avait des défauts. Mais alors, le truc qui me dérange le plus, alors que je ne l’ai pas encore lu, c’est vraiment les personnages et leurs personnalités qui ne sont pas respectés et vu que tu n’es pas la première personne à le souligner, j’ai peur d’être vraiment déçue et pareil pour l’enfant de Voldemort et Bellatrix, c’est l’élément le plus ridicule de l’histoire quand on connait la personnalité de Voldemort (et même de Bellatrix), je ne comprends même pas pourquoi cette idée absurde et incohérente ait été exploité… Bref, je pense attendre une sortie en poche pour pouvoir le lire. En tout cas, merci pour cet article 😉
    Bises <3

    Répondre
    • anahaddict
      11 août 2016 at 18 h 01 min

      Sur amazon UK, le livre coûte 9£, me semble qu’avec les FDP, ça revient toujours moins cher que les 18-19€ chez nous ^^ Ouais moi c’est la personnalité des perso qui m’a fait vraiment bizarre. Ca commence avec Ron, et ça explose avec Severus, incompréhensible. Et évidemment, l’enfant de Voldemort et Bellatrix qui est une aberration totale…

      Répondre
  • Paper aeroplane
    11 août 2016 at 16 h 38 min

    j’étais à deux doigts de l’acheter tout à l’heure en faisant les courses, et finalement en le feuilletant rapidement le format pièce de théatre m’a un peu dérangé, (+ le fait que c’est en anglais et que je les ai tous lus en français) mais je dois dire que là, tu m’as complètement refroidie ! aha

    Répondre
    • anahaddict
      11 août 2016 at 18 h 02 min

      Moi c’est justement le fait que ce soit une pièce de théâtre qui m’a plu ! Avec un telle histoire en roman, il faudrait plusieurs tomes je pense (sûrement pour ça que c’est casse gueule). Après il sort en français au mois d’octobre si jamais !

      Répondre
  • Margaux
    11 août 2016 at 16 h 42 min

    J’ai lu ta chronique parce que je me suis déjà renseignée sur pas mal de choses en voyant les réactions de différentes personnes sur Twitter. Je n’avais déjà pas très envie de le lire au départ (parce JKR me gonfle, en fait, même si comme beaucoup de monde, j’adore la saga) et ton avis continue de me refroidir. Je ne l’ai pas acheté dès sa sortie car je n’ai pas les sous (je fais des économies, donc j’évite les dépenses “superflue”, d’autant plus que je trouve quand même le livre assez cher !) Le format théâtral m’intrigue, j’ai très envie de voir ce que cela donne, mais alors l’histoire… On dirait une fan fic, franchement. Je suis déçue que JKR, tant accrochée à son univers HP, n’ait pas écrit la pièce seule. A voir, mais ça ne me tente pas du tout.

    Répondre
    • anahaddict
      11 août 2016 at 18 h 03 min

      Comme toi JKR me gonfle pas mal également, surtout sur Twitter (je ne la suis même pu). Non mais sérieusement depuis la fin d’HP, elle diffuse des suites sous forme de tweet, c’est d’un ridicule…
      Moi c’est vraiment le format théâtral qui m’a plu et qui a fait que je ne trouve pas que ce soit un échec total (sur la forme, mais le fond…) L’histoire part pas mal (la première partie) mais devient très vite décevante et improbable…

      Répondre
  • Manon Grelha
    14 août 2016 at 11 h 29 min

    Quand j’étais enfant, j’étais vraiment fan ! j’ai dévoré tous les tomes, certains même plusieurs fois! c’est une ambiance géniale dans laquelle j’aurais certainement plaisir à me replonger… Mais comme tu le dis si bien, même sans l’avoir lu, l’énigme me semble vraiment limite, comme si c’était un fan qui l’avait écrit, et non J.K Rowling ! ça me coupe l’envie… Je préfère rester sur la fin qu’elle nous a offerte, et je pense vraiment pouvoir me passer de cette “suite” qui me semble un peu légère. Et pis j’ai pas du tout envie de voir Voldemort avoir un gosse!!! lol
    Bonne journée à toi.

    Répondre
    • anahaddict
      16 août 2016 at 12 h 37 min

      Le fait que J.K Rowling n’ai pas écrit la pièce seule joue probablement dans le résultat final.. Il y a sûrement du y avoir des concessions à faire étant donné le format (au théâtre). Clairement, je reste sur la fin offerte dans les romans, et prend cette pièce comme un à côté, un plus

      Répondre
  • Vikie
    15 août 2016 at 22 h 59 min

    J’adore toujours autant te lire, tu as un avis tranche mais argumenté.
    Personnellement je ne pense pas le lire, j’ai trop peur de la déception, lmalgrè tout je tenterai sans doute mais pas de suite… je me rapproche de chez toi dans deux semaines ^^ Alsace power ^^

    Répondre
    • anahaddict
      16 août 2016 at 12 h 38 min

      Ravie que mon article te plaise 🙂 Je comprends que tu préfères prendre le temps avant de te lancer dans la lecture !
      Tu viens par où ? Car je ne suis plus à Nancy moi, mais à Troyes… (si jamais tu passes par là, n’hésites pas à passer me faire coucou !)

      Répondre
      • Vikie
        18 août 2016 at 21 h 26 min

        je serai sur Metz

        Répondre
  • Maryssa
    16 août 2016 at 11 h 52 min

    J’ai beaucoup aimé le livre. Et comme toi, le fait que ce soit une pièce de théâtre m’as beaucoup plus!
    Mais après l’avoir fini, après l’euphorie d’avoir replongé dans cet univers, j’ai tilté aussi. La fille de Bellatrix et Voldemort…. Ouai j’avoue c’est le gros HIC. C’est complétement absurde, j’ai aussi pensé aux fanfics.
    Pour la personnalité, je n’ai pas tilté j’avoue. Sauf pour Ron qui est inutile c’est vrai. Hermione à toujours était insupportable à certains moment 🙂
    J’espère que la pièce sera filmé car comme toi je suis vraiment curieuse sur la réalisation. Comment vont-ils faire???????

    Répondre
    • anahaddict
      16 août 2016 at 12 h 40 min

      Ouais le format était vraiment intéressant, assez chouette de découvrir les personnages ainsi !
      Oui j’aimerai tellement voir la pièce, mais ça me semble impossible ! Tout est toujours complet et les prochaines réservations qui pourront etre faite seront pour fin 2017, assez improbable ! C’est vrai que ce serait sympa que ce soit filmé une fois afin qu’on puisse la découvrir quand même !

      Répondre
  • Spartan
    18 août 2016 at 9 h 09 min

    Tout d’abord je tiens à faire une petite précision ce n’est pas Jk Rowling qui a écrit le script de la pièce, elle l’a validé et surtout aidé à la réalisation et la mise en scène de la pièce. Pour avoir vu la pièce je confirme, en vrai c’est vraiment magique, les tours de magie sont juste impressionnant et on en prends plein les yeux 🙂
    Pendant la pièce je n’ai pas trouvé que c’était si absurde que ça que Voldemort est un enfant. Cela reste dans la ligné de “Je veux laissé une trace de moi dans le monde”, après forcément dire qu’elle n’a pas pris un gramme? Justement on ne sait pas… Pour Dumbledore on a déjà cette aspect de Dumbledore est un “connard” dans le tome 7, où à l’époque Harry est encore trop jeune pour se rendre compte qu’il c’est carrément fait utiliser. Et surement qu’avec le temps et le recul il a compris que Dumbledore n’avait pas toujours été honnête avec lui.
    Je suis contente de voir enfin quelqu’un juger ce script comme un script et non pas comme un roman, parce qu’on ne peut vraiment pas s’attendre à avoir le même ressentit ici que sur nos lectures des romans.

    Répondre
    • anahaddict
      19 août 2016 at 15 h 23 min

      Oh la la je t’envie tellement que tu ai pu aller voir la pièce 😀
      Je persiste, je trouve ça absurde, pas l’impression que ça colle avec le personnage. Il est beaucoup trop égocentrique, il n’y a que lui qui compte. Laissez une trace de lui à travers une autre personne, un enfant, ça ne me parait pas logique. C’est soit lui ou plus personne. Et imaginer une quelconque relation entre lui et Bellatrix me semble improbable également. (mais ce n’est que mon avis).
      C’est sûr qu’on ressent bien la personnalité de Dumbledore dans le dernier tome et qu’Harry était trop jeune pour se rendre compte de tout. Et en grandissant oui, il a du prendre du recul. Mais la scène qui m’a vraiment gêné c’est quand Dumbledore (enfin son tableau), pleure et s’excusant.. ce n’est pas du tout le personnage que je connais que je ressentais en lisant ces lignes…
      Oui je vois beaucoup de gens faire quelques maladresses en traitant justement ce bouquin comme un roman. Comme toi je pense que c’est une erreur car il n’y a pas du tout la même narration ni les mêmes enjeux dans une pièce !

      Répondre
  • Elise
    26 octobre 2016 at 9 h 10 min

    Je suis tellement d’accord ! J’ai été plutôt déçue par le livre (son côté trop prévisible, trop “conçu spécialement pour les fans…” ) mais je pense que ça vaudrait quand même le coup de voir la pièce (mais vu les prix… aïe)

    Répondre
    • anahaddict
      26 octobre 2016 at 9 h 47 min

      Ouais le scénario est clairement pas fou et décevant… Mais sur scène ça doit vraiment être génial à voir, rien que pour la mise en scène :O Mais comme tu dis, vu le prix… (et les disponibilités, tout est déjà complet jusque fin 2017 il me semble haha)

      Répondre
  • Nathanael
    14 décembre 2016 at 21 h 08 min

    Ce que je trouve bizarre, c’est que dans la fin du livre ils disent à Delphi qu’elle pourrira à Azkaban avec sa mère. mais Bellatrix est censée être morte! Pis je suis d’accord pour les comportements de Snape & Dumbledore c’est complètement contradictoire à leur personnage.

    Répondre
    • anahaddict
      14 décembre 2016 at 22 h 48 min

      Ah bah tu fais bien de le préciser ici car je n’ai pas du tout fait attention à cette réplique, mais en effet c’est très bizarre… :/ Et on est bien d’accord que la personnalité des personnages ne colle pas…

      Répondre

Laissez un commentaire