x-men apocalypse jean scott
Cinéma

X-Men : pas d’Apocalypse

13 juin 2016

Quand X-Men est revenu après la première trilogie, j’appréhendais. Finalement, j’ai adoré First Class et Days of Future Past. Pourtant, le nouvel opus Apocalypse ne me faisait pas plus envie que ça. Je ne sais pas trop pourquoi mais je ne l’ai pas attendu comme les autres… Le résultat est selon moi, mi-figue mi-raisin. Ça reste un bon divertissement, mais on aurait pu faire largement mieux…

Synopsis : Après des millénaires passés à dormir, le premier mutant de l’histoire, Apocalypse, se réveille. Et il est pas content (en gros).

Note : J’ai vu le film en VF, et c’était fort mauvais.

Cet article contient quelques spoilers


Les qualités

– En tout objectivité (non), j’ai passé un bon moment en matant ce film. Oui, c’est loin d’être le meilleur de la franchise. Oui, il y a plein d’incohérences (pour changer). Mais j’ai toujours aimé la franchise X-Men et je suis toujours ravie de la redécouvrir. En plus, j’ai entendu tellement de choses négatives à son sujet que je m’attendais à une bouse énorme. Du coup, je n’avais presque pas d’attentes. Du coup, j’ai passé un bon moment.

x-men apocalypse quicksilver
– Encore une fois c’est quand même LA scène de Quicksilver qui porte tout le film. Heureusement qu’il est là non ? Après ce ne serait pas non plus trop demandé de plus développer son personnage, au lieu de juste lui donner de superbes scènes. Mais heureusement, ça reste quand même jouissif et bien fichu. Et j’adore toujours autant Evan Peters.

– C’était chouette de découvrir Scott, Jean ou encore Storm avant les X-Men qu’on connaît de la première trilogie. Si Scott est toujours aussi détestable, Jean Grey est une vraie surprise. J’avais peur d’enfermer Sophie Turner dans son rôle de Sansa Stark. Par moment, elle nous fait un peu du Sansa Stark. Mais elle le fait bien. Et le personnage de Jean Grey est vraiment mis en avant tout au long du film. Je pensais qu’on allait nous en remettre un couche avec Mystique et finalement, elle est un peu plus en retrait. Au final on met beaucoup en avant les relations entre les personnages et ça permet de comprendre plein de choses par rapport à la première trilogie. Ce par quoi ils sont passés ensemble… C’est le point fort du film, quand on un attachement particulier envers les X-Men.

– J’ai beaucoup aimé Charles Xavier dans le sens où on voit qu’il est vraiment devenu le Charles Xavier de la première trilogie. Dans First Class, c’est le commencement. Dans Days of Future Past il se cherche clairement et se déteste. Mais là on trouve le Charles Xavier qu’incarnait Patrick Stewart. Sage et apaisé. Il a vraiment ce rôle protecteur, à la tête de l’école. Ça et mon amour pour James McAvoy.

– Il en va de même pour Erik. Son traitement est vraiment particulier dans cet opus. On nous présente un tout autre Magneto, justement sans cette casquette de Magneto. Et les épreuves qu’il traverse en tant qu’Henryk sont éprouvantes et livrent les scènes les plus fortes du film, émotionnellement parlant.

x-men apocalypse charles xavier


Les défauts

– Vous avez dit scénario ? Classique et tellement redondant. L’énième querelle Charles-Erik, ça comment à être légèrement relou non ? On prend les mêmes et on recommence… NEXT.

– Encore un méchant nul et fade. Apocalypse fait partie de ces méchants qui sont méchants juste pour être méchants. Aucun développement du personnage. Aucun background. Juste “Je suis le premier mutant, je suis fort, je veux tuer et dominer tout le monde” et basta. Useless au possible. Franchement, ces derniers temps j’ai vraiment la sensation que les films de super-héros n’arrivent pas à nous fournir des méchants dignes de ce nom. Que ce soit Ant-Man, Guardians of the Galaxy Deadpool. Les méchants sont nuls. Les acteurs sont mauvais et n’ont aucun charisme. Pourtant Oscar Isaac est un super acteur (que ce soit dans Star Wars ou Ex-Machina). Mais là, c’est juste non. Son Apocalypse est sans saveur.

x-men apocalypse
– Et si on filait une armure de folie à Angel histoire qu’il soit bien protégé ? Mais sinon, Psylocke peut aller combattre en body et cuissardes à lainières, ça le fait. Pas bien original vous me direz. On s’habitue tellement à voir les super-héroïnes en tenues de combat improbables, pour satisfaire le male gaze. Mais à un moment il faudrait quand même être logique en ce qui concerne le but du truc : se battre. Et pour se battre il serait temps de leur filer des tenues adaptées non ? (Oui je vous vois venir, je sais que c’est sa tenue dans les comics – le décolleté en plus)

– Et tant qu’on parle de Psylocke, c’est franchement dommage que son personnage soit si peu développé. Comme celui de Storm (même si elle a une place de choix dans la première trilogie). Ces deux nanas envoient du lourd et sont franchement intéressantes. Mais on ne s’y intéresse pas, c’est con. Et je ne parle même pas de la nullité qu’est Angel… Je pourrais aussi parler de Court/Diablo, qui est un super personnage mais qui est juste le clown de service. Oui Jean Grey est un élément essentiel de cet opus, mais les autres sont tout aussi intéressants et méritent une meilleure mise en avant. Ce n’est jamais évident quand on a autant de personnages à traiter, mais sérieusement Storm est tellement badass. Je veux un film juste sur elle (et pas Mystique).

x-men apocalypse
– Incompréhension totale face au personnage de Wolverine. Soit j’ai rêvé, soit on nous fait comprendre, à la toute fin de Days of future past, que Wolverine se fait sauver par Mystique, qui a pris l’apparence du grand méchant qui va le torturer (voir cette image), William Stryker. Pourtant, on retrouve ici Wolverine enfermé et torturé par ce même William Stryker. J’ai loupé un épisode ou bien ? Merci les bonnes grosses incohérences.

– Comme pour l’âge des personnages. On se trouve a priori au moins sept ans après Days of Future past. Personne n’a pris une ride, easy. Quicksilver est toujours un adolescent visiblement… Pas évident les ellipses hein ?


X-Men reste une saga que j’aime beaucoup. C’est pour ça que j’ai la critique facile. Parce que ça vaut tellement mieux que ça. Mais l’opus Apocalypse reste, comme je l’ai dit, un bon divertissement et on prend plaisir à redécouvrir ces personnages qu’on aime. Mais c’est trop peu de se reposer là-dessus non ?

Crédit photos : 20th Century Fox, Bad Hat Harry Productions, The Donner’s Company

6 Commentaires

  • Répondre
    malicia
    13 juin 2016 at 15 h 00 min

    James Mac Avoooooooooooooy <3
    Bon, je ne l'ai pas encore vu et clairement j'imagine que ce sera pas la folie mais j'aime aussi beaucoup ces nouveaux films et j'ai adoré les deux premiers donc on verra !

    • Répondre
      anahaddict
      13 juin 2016 at 15 h 37 min

      James McAvoy est un acteur tellement sous-estimé ! (si tu n’as pas vu Filth, FONCES)
      Moi aussi j’ai adoré les deux premiers, mais celui-ci est vraiment deux crans en dessous. MAIS c’est toujours un bon divertissement et on aime les personnages !

  • Répondre
    Margaux
    13 juin 2016 at 15 h 13 min

    Ton titre m’a tellement fait rire, c’est carrément ça.
    Autant, émotionnellement, j’ai trouvé le film fort. Mais comme tu l’as dit, je pense que ça marche seulement quand on a un attachement particulier pour les personnages. J’ai passé mon temps à chialer, en fait, surtout devant les scènes de Magneto. C’était chouette de voir Charles apporter un côté comique, c’est pas son rôle d’habitude, ça change aussi !
    Dans les personnages qui ne servent à rien : Moira, à part à faire joli ? :/ C’est dommage.
    En fait, le problème avec cet opus, c’est qu’il s’éloigne pas mal de ce qui fait la force des X-Men, c’est-à-dire tout ce qui touche à la lutte pour la tolérance, etc. Ca pourrait paraître redondant, mais First Class et Days of Future Past l’ont gardé et ont su en faire quelque chose de nouveaux. Mais là, c’est juste nul et ça manque cruellement d’imagination. Donner un background a Apocalypse le gros balourd n’aurait pas été du luxe. Embaucher Oscar Isaac pour ça, pour même pas le reconnaître en plus, how about no !
    On est bien d’accord que Charles et Erik sont bien censé avoir au moins 40/45 balais maintenant ? Ca a du bon d’être un X-Men, on ne veillit pas ! Autant, si j’aime le tournant qu’a pris le personnage d’Erik, je suis plus septique concernant Mystique… M’enfin.
    Oui, nous avons bien le même avis sur le film :’)

    • Répondre
      anahaddict
      13 juin 2016 at 15 h 42 min

      Contente qu’il te fasse rire, je me suis dis que c’était le pire titre que j’ai pu faire. Mais ma connerie m’a fait marrer alors je l’ai laissé :’)
      Ouais Moira ne sert à rien c’est fou :O Au début j’ai pensé qu’elle aurait sa place dans l’intrigue mais à part tirer une petite larme à l’oeil de Charles, non.. DOMMAGE !
      Ah tu vois maintenant que tu le dis, je réalise qu’en effet cette notion de tolérance propre à la franchise est très très peu abordée ici. Juste avec Erik et ses collègues qui le dénonce en fait.. sinon c’est vraiment au second second plan..
      Non mais pauvre Oscar Isaac, mon père aurait pris le rôle qu’on aurait pas vu la différence.. >< Haha ouais c'est cool d'être X-Men pour les gênes du vieillissement. C'est Wolverine qui leur file un truc ou bien ? Mystique m'ennuie (surtout Jennifer Lawrence en fait), et l'évolution de son personnage n'est pas cohérent. Et elle nous fait du Katniss en mode "j'suis pas un héros" (mes faux pas me collent à la peau) (pardon)

  • Répondre
    Messymind
    4 juillet 2016 at 21 h 01 min

    Alors moi je l’ai adoré ! D’ailleurs après être rentrée du cinéma j’ai dl la première saga et je les ai tous enfilé !
    Je suis plus ou moins d’accord avec ton article, surtout sur le point du méchant pour être méchant. Mais en même temps j’ai trouvé que le film n’était clairement pas à regarder isolé, mais bien à inscrire dans la trilogie et même dans la saga en entier. L’histoire en elle même avec ce super-premier-méchant n’est pas folichonne, mais c’est tout ce qui a autour et qui nous informe sur le passé des x-men, notamment de la formation de noyau de la première saga, que je trouve intéressante. Par exemple : cette explosion de puissance de la part de Jean nous donne une autre vision de son pouvoir par rapport à la première triologie.
    Et le très bon clin d’oeil aux scènes du premier x-men ! Encore un rappel assez fort qui nous replace dans la temporalité des évènements, et nous permet de “comprendre”, où du moins d’avoir plus d’éléments à propos des personnages.

    • Répondre
      anahaddict
      6 juillet 2016 at 16 h 32 min

      Non mais, j’ai aimé. Pour les mêmes raisons que toi : ces personnages auxquels ont s’attache, la genèse des X-Men etc… Mais je trouve que c’est dommage de se contenter de ça et de louper pas mal de choses qu’il y a à côté et qui sont quand mêmes importantes (l’intrigue générale quand même, puis le méchant…) Mais sinon oui, j’ai quand même passé un bon moment au cinéma, dommage pour les incohérences (récurrentes chez X-Men quand même ^^)

Laissez un mot doux