Menu
Cinéma

Star Wars VII : The Force Awakens, retour épique et réussi

Je ne suis pas une grosse fan de Star Wars. J’ai vu tous les films une fois et j’en ai un souvenir assez vague. Dans les grandes lignes quoi. Cela ne pas m’a empêché d’être particulièrement excitée à l’annonce d’une nouvelle trilogie et de l’épisode VII : The Force Awakens. J’aime cet univers épique du space opera. J’aime cette galerie de personnages impressionnante. J’aime cette franchise culte et mythique qui rassemble tout plein de monde. Bref, quand le générique connu et reconnu à retenti dans la salle, j’avais des putains de frissons partout !

Note : j’ai vu le film en VO, donc vous ne m’entendrez pas raller à base de “j’en peux plus de ces VF de merde”. Et je n’ai pas vu le film en 3D, donc vous ne m’entendrez pas raller à base de “c’est complètement inutile cette merde et ça coûte une blinde”. Cf. mon article sur Seul sur Mars.

Synopsis : On se retrouve 30 ans après la destruction de la seconde Death Star (dans l’épisode VI sorti en 1983) et ce bon vieux Luke Skywalker a disparu. Après la chute de l’Empire est né le Premier Ordre. Ce dernier cherche désespérément le dernier Jedi, tout comme la Résistance (qui défend la République) dont la cheffe n’est autre que la générale Leia Organa, soeur de Luke. Et comme Luke il est quand même fort sympatoche, il a laissé une carte menant jusqu’à lui. Good guy.

Cet article contient des spoilers


Les qualités

– Le film fait la part belle au fan service. Comme je l’ai dit, je ne suis pas une assez grande connaisseuse de l’univers Star Wars, donc je n’ai pas repéré tous les clins d’oeil aux précédents films. Même s’il y en a qui sautent aux yeux, d’autres sont plus subtils (mais mon copain, grand fan, a su tous me les citer). Certains détestent le fan service, moi je l’aime bien quand il est bien fait. Et j’ai trouvé que c’était le cas ici. Mais ce que j’ai beaucoup aimé, c’est la construction des séquences, très kitch. Le passage d’une séquence à une autre fait par une transition grossière comme on pouvait le voir dans les films des années 70-80. J’ai trouvé ces clins d’oeil vraiment sympa. Aujourd’hui on ne voit plus aucun film qui utilise ces vieilles ficelles !

Star Wars
– Rey. Rey. Rey… Que dire… Évidemment j’ai adoré le personnage ! Une femme en protagoniste principale d’une aussi grosse franchise, ça me met des étoiles plein les yeux. Et la diversité du casting de manière générale m’a fait rêver. Mais en plus de ça, Rey envoie du bois, et pas qu’un peu. La force l’a choisie. Même si quelque chose me dit que son lien de parenté avec un personnage emblématique de la saga n’y est pas pour rien (Luke ? Han ? Obi-Wan ?). Elle arrive à se sortir des situations les plus délicates, à trouver des solutions ingénieuses à ses problèmes. Elle sait bricoler, elle sait se battre, elle sait se débrouiller toute seule. Ce geste symbolique de refuser que Finn lui prenne la main pour s’enfuir est toujours appréciable : “Lâche moi la main gros, j’sais courir toute seule tu crois quoi !” Alors non, je ne partage pas l’avis de Télérama qui trouve que Daisy Ridley n’est pas assez sexualisée (quote “C’est bien d’avoir une héroïne mais pourquoi la désexualiser à ce point ?” #facepalm). À quel moment son personnage a besoin d’être sexualisé ? C’est comme si on venait gueuler de ne pas voir Kylo Ren torse nu. Ça n’a aucun sens et aucun but. Merde alors, un film qui traite un personnage féminin comme un être humain, ça fait tout drôle, j’en ai des palpitations. Bref, gros coup de coeur pour Rey. J’ai hâte de voir la suite où elle va sûrement recevoir l’enseignement du Jedi par Luke ! Oui, elle ne demande qu’à grandir et à s’épanouir pleinement. Car elle est encore trop considérée comme une petite fille (elle est appelé “the girl” et non “the woman” tout au long de l’épisode) et est comme bloquée dans le passé : ses vêtements et sa coiffure qui sont les mêmes que lorsqu’elle était enfant… Rise and shine Rey !

– BB-8 nom de dieu ! Il faut savoir que je suis d’une faiblesse ultime face aux sidekick rigolos et mignons. Il était donc couru d’avance que je me fasse avoir par ce cher BB-8. C’est fou de rendre à ce point humain un personnage qui ne l’est pas et qu’on ne comprend pas. Il est drôle et attendrissant. Ses sons et ses mouvements de “tête” traduisent parfaitement ses émotions et son langage bien à lui. Il a totalement ringardisé ce bon vieux RD-D2 (qu’on aime quand même, allons donc).

– J’ai lu beaucoup d’avis négatif sur le personnage de Kylo Ren. Et personnellement, je l’ai vraiment apprécié. Kylo rêve de prendre la relève de papi Vador, mais il est encore jeune. Peut-être trop jeune. Jeune et colérique. Il n’aime pas qu’on lui dise non, il n’aime pas qu’on lui résiste, il n’aime pas ne pas obtenir ce qu’il désire. Oui, c’est encore un gamin capricieux. Mais un gamin capricieux sacrément fort. Sérieusement, ce moment où il arrête tir de blaster de Poe, c’est assez épique non ? Du coup, je trouve qu’Adam Driver colle très bien au personnage. Cette gueule de gosse cassée et blasée. Une belle performance sous-estimée, de mon propre avis.

Star Wars
– Le personnage de Finn est franchement intéressant car on ne s’attendait pas à humaniser autant un stormtrooper. En fait, on ne s’attendait pas à ce qu’un stormtrooper ai une once d’humanité. En fait, on avait oublié que les stormtroopers étaient des humains avec une histoire, une famille, une conscience (ou non). Du coup, ça change quand même toute la perception qu’on peut avoir d’eux. Et Finn est accessoirement très cool même s’il ne sait pas toujours trop s’y prendre. J’aime beaucoup sa relation très juste avec Rey et celle avec Poe. Même si cette dernière offre des retrouvailles un peu forcées – ils se connaissent au final très peu -, un peu de bromance ne fait jamais de mal.

– Visuellement, c’est une grosse claque. J’avoue que je n’en attendais pas moins de J.J Abrams, qui au passage n’a pas forcé sur le lens flare, ça fait tout drôle. Et le résultat est épique, surtout lors des scènes de bataille et de course poursuite spatiale. Mais même au-delà de ça, les décors naturels, ça en jette quand même sacrément et ça fait du bien de dire un peu adieu aux fonds verts de temps en temps. En tout cas, on ne s’ennuie pas une seule seconde ! Le film dure un peu plus de deux heures et je n’ai pas vu le temps passer tellement je me suis éclatée ! On en attendait pas moins en fait !

– Carrie Fisher, aka Générale Leia Organa, est rayonnante. Je vomis sur les critiques de mecs la trouvant vieille et moche (ceux là même qui auraient préféré la voir en tenue d’esclave probablement). Mince alors les femmes vieillissent en 30 ans ? C’est vrai que c’est super important et que Mark Hamill et Harrison Ford n’ont pas du tout vieillit de leur côté. Bref, on oublie et on admire le fait qu’elle envoie toujours autant, avec une position très importante : cheffe de la Résistance quoi, ce n’est pas rien. Et ce charisme s’il vous plaît ! Aussi, comme je l’avais dit dans mon article sur Scream Queens, la fille de Carrie Fisher, Billie Lourd, fait une apparition dans l’épisode. On la voit sur quelques plans, elle a une seule réplique : mais elle arbore la magnifique coiffure “pains aux raisins” portée par sa mère il y a quelques décennies et ça, c’est beau.

– Et finalement, Rey retrouve Luke Skywalker. Et Mark Hamill apparaît une minute à l’écran et ne dit pas un mot. Mais quelle apparition. Il se passe tellement de chose sur son visage, tellement d’émotions. On nous promet tant pour la suite !

Star Wars


Les défauts

– Mais certains effets spéciaux sont un peu bof bof et on ne comprend pas le choix de faire des personnages en CGI (computer generated imagery), comme celui de Maz Kanata. La majorité des personnages ont droit à un make-up et des prothèses de qualité. Ça se fond très bien dans l’ensemble ! Mais là, on nous sort du CGI et ça vient complètement casser ce côté assez réaliste. Et je ne vous parle même pas du Supreme Leader Snoke absolument dégueulasse. Pour le coup, je pense qu’on aurait même pas eu besoin de voir ce personnage. Simplement entendre sa voix lors de ses entretiens avec Kylo aurait suffis. À côté de ça, mais mon copain a aussi relevé des intégrations de personnages sur fond vert un peu faites avec le cul. Il a l’oeil partout, je n’y avais pas prêté attention !

– Je me suis faite spoiler la mort d’Han Solo. Voilà. Merci les connards. Donc évidemment quand on apprend que Kylo est le fiston de Solo, j’ai de suite su comment allait se terminer la rencontre avec le fils prodigue. Quand Han Solo arrive sur la passerelle, j’ai su qu’il allait en chuter. C’était devenu évident. J’aurais aimé ne pas me faire spoiler cet élément, c’est sûr. Mais ça n’a quand même pas enlevé le stress et la puissance de cette scène. Et la réaction de Chewie qui fait franchement mal au coeur… En tout cas, il semblerait que Harrison Ford soit au casting de Star Wars VIII… Je me dis qu’il y aura peut-être des flashback sur Kylo Ren et donc avec papa Solo !

Star Wars
– Une autre point négatif soulevé par mon copain (aka Le Véritable qui, promis, va rédiger d’autres articles sur le blog) : la musique. Attention on ne parle pas des thèmes originaux, qui font toujours autant frissonner. Mais au-delà de ça, la bande son n’est pas très marquante, “par rapport à la prélogie par exemple, où la musique était sensationnelle, un des seuls points forts” (le thème des Sith entre autres). Pourtant, la bande son est toujours réalisée par John Williams, mais il manque ce petit truc en plus qui fait que tu fredonnes la musique en sortant de la salle…

– Grosse déception de ne pas voir Jar Jar Binks dans l’épisode VII. J’espère qu’il sera le personnage central des deux prochains opus… Non je déconne. “J’espère qu’il est mort dans sa chiasse”, me souffle à l’oreille mon copain.

Pour être claire, j’ai vraiment passé un super moment au cinéma. Ne connaissant pas super bien la franchise je n’avais pas des attentes de folie. J’avais juste envie de quelque chose d’épique et j’ai été servie ! J’ai vraiment hâte de voir la suite de cette trilogie Star Wars pour la juger dans son ensemble. Le pari s’annonce réussi même si je suis déçue que J.J Abrams ne s’occupe pas des épisodes VIII et IX (mais Rian Johnson et Colin Trevorrow). Wait & see !

bb8 - star wars
Crédit photos : Lucasfilm / Bad Robot Productions

11 commentaires

  • Star Wars Le Réveil de la Force streaming
    11 janvier 2016 at 15 h 58 min

    Du suspense de bout en bout. Bravo à J.J. Abrams!

    Répondre
  • Vampaiaa
    11 janvier 2016 at 17 h 35 min

    Etant a la moitié des films (oui je rattrape mon retard sur les grands classiques héhé), quand j’ai vu ton alerte spoilers j’ai vite descendu la page à l’espace commentaire ahah.
    Tout comme toi, je suis pas fan de la saga comme je peux être gaga de Harry Potter ou LOR, mais je dois avouer que l’histoire est prenante et que je n’ai pas très envie d’être spoilée sur la suite ahah
    Donc je mets ton article de côté mais une fois le VII vu je viendrai évidemment le lire car j’adore tes critiques 🙂
    Bisous bisous

    Répondre
    • anahaddict
      11 janvier 2016 at 17 h 46 min

      Oui ce serait dommage de se faire spoiler maintenant ! Moi je me suis faite spoiler un élément important du film (tu le verras quand tu reviendras par ici), j’étais dégoûtée >< En tout cas, ravie que mes critiques te plaisent 🙂

      Répondre
  • Kantu - Birds and Bicycles
    13 janvier 2016 at 16 h 28 min

    J’ai ADORE ton article. 🙂 Il résume bien ce que j’ai pensé du film aussi, que j’ai vu la semaine dernière (at last!!).
    Tu es super pointue en analyse ciné en tout cas, et j’apprécie beaucoup ton regard féministe.
    Ne sois pas trop triste d’avoir été spoiléee (même si c’est nul) au moment où papa Solo monte sur le pont, on devine comment ça va finir, non?
    Vivement la suite!!

    Répondre
    • anahaddict
      13 janvier 2016 at 17 h 03 min

      Merci pour ces compliments :3 Ça me fait plaisir que mes critiques ciné te plaisent car j’écris tellement des romans que je me dis que personne ne va avoir envie de les lire ! >< Il est clair que même sans se faire spoiler on sait qu'il va mourir quand on le voit débarquer sur la passerelle ! Mais avant ça du coup, dès sa première apparition à l'écran dans ma tête ça a fait "profites coco, t'en a plus pour longtemps" ahah :')

      Répondre
  • Margaux (@TheBatQuinn)
    18 janvier 2016 at 17 h 24 min

    J’ai enfin trouvé le temps de revenir lire ton blog. J’aime tellement tes articles ! J’ai bien ris en lisant celui-ci avec tes petites remarques ! 😀
    Je vais essayer de faire court, pour une fois. En vrai, je suis d’accord avec tous les points de ton article. J’ai passé un excellent moment devant ce film. J’aime beaucoup la saga sans en être une immense fan. Je n’attendais rien de spécial de ce septième opus, du coup, je me suis laissée séduire, et ça a marché !
    Personnellement, j’ai assez aimé les références aux deux trilogies, que ce soit le générique, des effets de montage… J’avais les larmes aux yeux d’émotions ! Mais je dois avouer qu’il y en a un peu trop à mon goût. Je trouve que le film, de ce côté-là, souffre un peu du symptôme Jurassic World. J’ai adoré me retrouver en terrain familier, sourire devant des références mais ça m’a aussi blasé. Parce que ça rendait beaucoup de chose prévisibles : Rey qui est en fait une Jedi et, si ça peut te rassurer, mais sans le savoir, la mort d’Han Solo est méga, méga prévisible (j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps, c’est mon personnage préféré de la saga, j’ai très, très, très mal vécu ce moment, mon Dieu). J’aurais aimé découvrir de nouvelles choses, aussi, au niveau de l’histoire. On reste dans quelque chose de très classique. Même si certes, l’antagonisme Bien/Mal et tout ce qui tourne autour de la famille sont au coeur de Star Wars, ça sent un poil le réchauffé. Ou en tout cas, on ne connait que trop bien tous ces aspects, bien qu’ils soient abordés différemment ici.
    Pour moi, il y a deux gros points forts dans le film. D’un part l’univers, qui est fidèle et recréé à la perfection, les images sont magnifiques, on en prend plein les yeux. Le travail de fou là-dessus fait plaisir. Et surtout, SURTOUT, les personnages. Ils sont tellement attachants, bien écris et touchants ! Je pense que j’ai beaucoup plus aimé les nouveaux personnages que le film, haha. Je ne sais pas si c’est une affaire de génération, le fait que le casting soit racialement diversifié, que ça rejoigne des thématiques qui me tiennent à coeur ou que les personnages ait quasiment mon âge, mais j’ai accroché tout de suite à ces petits nouveaux (REEEEEY ♥). Je dois préciser, avec honte, que c’est ce film qui m’a fait remarqué Oscar Isaac (c’est pas son meilleur rôle, mais il est trop chouette !). Et puis BB-8, mon Dieu. Je l’aime, il m’a touché à toutes ses apparitions. Ce petit chaton.
    Bref, on passe un super moment devant ce film, j’ai vraiment hâte de découvrir les nouveaux opus !

    Répondre
    • anahaddict
      18 janvier 2016 at 17 h 39 min

      Contente de te revoir par ici et toujours aussi ravie que mes articles te plaisent et de voir tes longs commentaire 😉 Pour le coup Jurassic World est quand même high level niveau bloqué dans le passé, mais c’est vrai qu’il y en a beaucoup aussi dans ce Star Wars, mais je pense que c’est plus pour tiré un trait une fois pour toute sur le passé et aller de l’avant avec les deux prochains films (enfin j’espère, car s’ils font la même chose ça va être vite relou..). Mais clairement, la mort d’Han Solo était très prévisible même sans se faire spoiler, mais ça m’a bien fait chier quand même :’)
      Je suis bien d’accord avec toi, l’image et les personnages sont les deux gros points fort du film, qui du coup contrebalance carrément cet aspect classique du scénario. Moi aussi j’ai de suite accroché au nouveau personnage, que ce soit Rey (<3), Finn, Poe et même Kylo ! BB-8 est un amour, c'est vraiment génial que JJ Abrams ai utilisé un vrai robot et pas du CGI. Ça se voit direct dans les scènes où les personnages lui parlent, c'est très réaliste !

      Répondre
  • Franck
    19 janvier 2016 at 15 h 51 min

    Ahhhhh ce StarWars VII … Que je l’ai attendu et que j’ai été sceptique longtemps … Très longtemps… Jusqu’à voir et entendre le générique d’intro et là on m’avait déjà perdu ^^
    Alors oui, ce film reprend beaucoup (beaucoup) de l’épisode IV. Mais en même temps, on ne peut pas s’attaquer à Star Wars comme ça. Faire revenir la licence, après l’annonce du rachat de Disney qui a laissé un scepticisme total auprès des fans était un sacré piège. JJ Abrams devait conquérir ces fans, installé une base d’histoire pour une nouvelle trilogie et installé de nouveaux personnages. Rien qu’avec ça il avait fort à faire, alors prendre des risques sur le scénario? Faut pas pousser et je le comprends !
    Rey est mon coup de coeur du film (avec BB8) en nouveaux personnages. Et Kylo Ren, une si grande déception. Encore avec le masque, ça passe. Mais au moment où il l’enlève, grosse grimace. C’est qui se personnage tout moche, sans charisme et qui ne dégage absolument rien?? Au secours ! Un des pires Méchants que j’ai pu voir. Et la performance de Mark Hamill : éclaire mais ahurissante. Il arrive à faire passer tellement de choses sans parler, j’ai rarement été aussi bluffé par la force d’une scène !
    Sur la forme, je suis entièrement d’accord avec toi. Quel plaisir de voir des vrais décors, des vrais acteurs avec des maquillages réussis et non pas des fonds verts épuisants et moches partout. Ca fait un bien fou au cinéma, si d’autres pouvaient s’en inspirer ! Et la musique, cette déception aussi… Pas vraiment de nouveaux thèmes, rien de marquant, même Kylo Ren n’a pas droit à son propre thème, ce qui doit rajouter à son charisme fantomatique.
    Bref, une chose à dire : vivement la suite !

    Répondre
    • anahaddict
      19 janvier 2016 at 18 h 23 min

      Voilà on est d’accord ! Il fallait faire un rappel aux précédents pour pouvoir vraiment tirer un trait sur le passé et faire quelque chose de neuf ensuite, pour moi c’est une réussite !
      Haha oui c’est souvent des remarques que j’ai lu sur Kylo Ren et j’entends, mais je ne l’ai vraiment pas perçu comme ça. J’pense qu’il est encore vraiment au stade “adolescent” et que là, vu la branlée qu’il s’est pris par Rey, le gars va revenir maxi vénère :’)
      Pour Mark Hamill on est d’accord, je cite mon copain : “putain j’ai chialé”
      Ce décor organique fait en effet un bien fou au cinéma ! Ca manque clairement aujourd’hui dans ce type de super production ! Pour la musique, même déception..

      Répondre
  • Alexandre
    3 février 2016 at 0 h 23 min

    Et bien j’ai eu tort d’autant attendre pour venir lire ton article : je l’adore !
    Je constate d’ailleurs que nous avons quasi les mêmes avis, hormis peut-être pour le personnage de Finn que j’ai trouvé un peu fade. C’est vrai que l’idée d’humaniser les Stormtrooper est cool, mais je ne sais pas … il m’a paru un peu benêt pendant tout le film, et puis je ne me remets pas de son insta-maitrise du sabre laser alors qu’il n’en a a priori jamais manié 😡
    Enfin, ce que je garde en mémoire est, il me semble, ta plus grande joie : Rey ! Moi aussi je l’ai adoré et ai trouvé l’actrice excellente. Je n’étais pas au courant des remarques qui étaient faites quant à son apparence dans le film mais … punaise, c’est vraiment des nazes è_é

    Répondre
    • anahaddict
      3 février 2016 at 14 h 52 min

      C’est sur que comparé à Rey ou Poe, Finn n’est pas foufou, mais le principe d’humanisation du Stormtrooper me plait bien ! C’est vrai qu’il est un peu benêt alors que le mec à quand même reçu un entrainement de folie pour rejoindre le First Order, mais je pense qu’il va gagner en assurance par la suite 🙂
      Rey Rey Rey <3 Oui elle est géniale ! Et au-delà de ces remarques complètement con, elle a été quasi supprimée des lignes de jouets Star Wars parce que "les garçons ne veulent pas jouer avec une personnage féminin" (on en reparle pour certains quand ils auront 15 ans ... haha), pour au final se rendre que : SI. Du coup ils font leur mea culpa a deux balles et commencent à l'intégrer dans les rayons de jouets. Incroyable...

      Répondre

Laissez un commentaire